"Une fiction pour laquelle une place existait déjà dans son coeur."
Un Sport et un passe-temps, James Salter, 1967
 
 
 
Après plus de 5 ans d'existence au sein de Colibris, le projet Oasis continue de grandir jour après jour. Sa vision : embrasser une diversité de sensibilités, d'origines, pour créer une archipel d'oasis qui catalysent le changement de notre société.
 
Dans le mois qui arrive, il y aura en effet plus de 1000 lieux sur la carte des oasis et habitats participatifs. Avec chacun leur cheminement, leur couleur, leur rayonnement.
 
Ce sont toutes ces belles histoires que nous voulons soutenir et chanter, pour écrire ensemble le récit d'une société plus humaine et écologique, connectée à l'essentiel.
 
Bonne fin d'hiver à tous,
 
L'Équipe du Projet Oasis
 
 
 
 
 
Financer les oasis grâce à son épargne !
 
En ce début d'année 2020, la Coopérative Oasis a décidé de financer deux nouveaux lieux :
  • TERA, un écosystème coopératif dans le Lot-et-Garonne
  • le Moulin Bleu, un écolieu dans le Loir-et-Cher porté par des jeunes qui prolongent la colocation écologique de la Maison Bleue
Déjà 9 projets financés en une année. Mais aussi beaucoup de projets d'oasis en attente. La Coopérative a besoin de nouveaux investisseurs citoyens, prêts à mettre leur épargne au service de ces projets.
Rejoignez-nous et parlez-en autour de vous !
 
La Coopérative Oasis
 
 
 
Rencontre Oasis régionale le 14 mars en Vendée
 
Une rencontre aura lieu le samedi 14 mars prochain de 10h à 17h à l'écolieu Lib'Air'Terre, à la petite brenonnière, 85700 La Flocellière.
Pour tous ceux qui vivent ou souhaitent vivre en écolieux, nous vous proposons un programme de présentation d'oasis, accélérateurs de projet, forum ouvert, chantier participati collectif...
 
Infos et inscriptions
 
 
 
Dans l'Hérault, une communauté de l'Arche Lanza del Vasto cherche de nouveaux habitants
 
Créée dans les années 80, la communauté de la Flayssière regroupe 12 permanents vivant dans une ancienne ferme posée au milieu d’une nature sauvage, à Joncels (34). Elle partage les valeurs de l'arche de Lanza del Vasto : la non-violence et la spiritualité interconfessionnelle, la simplicité volontaire et la sobriété de vie.
Les journées sont rythmées par deux prières oecuméniques, un repas commun, et le travail collectif. L'activité économique fonctionne bien avec la vente de produits laitiers, l'artisanat, et l'accueil de sessions.
Aujourd'hui la priorité est la recherche d'habitants qui veulent vivre l'Arche mais aussi co-construire le futur.
 
Découvrir La Flayssière
 
 
 
Dans le Morbihan, un hameau transformé en oasis est accompagné par deux compagnons oasis
 
"Le 27 décembre 2019, nous avons signé l'acte définitif d'acquisition du Hameau du Brangoulo ! Les statuts de la SCI, structure porteuse du collectif, soulignent la vocation collective et non spéculative du projet. Un grand merci à Isabelle Mallèzé, notre juriste Compagnon Oasis, pour son accompagnement dans la rédaction de ces statuts.
Nous travaillons actuellement au "programme" du hameau : cahier des charges de l'ensemble des activités que l'on aimerait y implanter : maraîchage, petit élevage, boulanger, école, bureaux... Pour cette phase, nous sommes accompagnés par Maël Pondaven et Laure La Prairie (Ômsweetôm Environnement et Compagnon Oasis) !"
 
Découvrir le Brangoulo !
 
 
 
Ils construisaient leurs maisons tous ensemble : les Castors
 
Dans les années 1950, des milliers de Français ont construit leurs maisons ensemble avec le Mouvement des Castors. Des agriculteurs, des cheminots, des ouvriers… sont devenus des autoconstructeurs. Et plutôt que de se concentrer sur leur maison individuelle, ils se sont regroupés pour construire des quartiers entiers. “Les gens qui travaillaient sur les maisons ne savaient pas si c'était la leur ou celle du voisin, une fois qu'elles étaient terminées, elles étaient tirées au sort”, explique Eric Tortereau, co-président de l'association des autoconstructeurs Castors Rhône-Alpes.
 
Lire l'histoire des Castors sur Colibris le Mag
 
 
Cet email a été envoyé à {EMAIL}.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit∙e sur colibris.
 
 
Vous ne souhaitez plus recevoir nos emails ? Cliquez ici